Huile de ricin accouchement et grossesse – Nos conseils précieux

Huile de ricin accouchement, Dans le temps où la médecine a été limitée, les hommes utilisaient au mieux la nature qui l’entoure. Comme le cas où l’accouchement tarde alors que la date prévue est dépassée, les sages-femmes utilisaient l’huile de ricin afin d’accélérer le mouvement. En Égypte antique, l’utilisation de cette huile pour l’accouchement a fait ses preuves. Aujourd’hui, l’utilisation de cette huile naturelle est beaucoup moins sollicitée chez les femmes enceintes surtout qu’on ne retrouve pas beaucoup de recherches scientifiques sur la matière.

Comment l’huile de ricin contribue à l’accouchement ?

huile de ricin accouchement contractions

huile de ricin accouchement contractions

De nos jours, son utilisation est devenue moins fréquente, toutefois, certaines sages-femmes conservatrices la préconisent toujours dans leurs travaux. La principale raison pour laquelle elle est utilisée est l’accélération du travail des femmes sur le point d’accoucher. Par quel processus l’huile de ricin contribue-t-elle au déclenchement du travail ou des contractions chez une femme enceinte ? Et bien, l’huile de ricin connue pour ses propriétés laxatives était fortement recommandée par la médecine moderne dans le traitement des cas de constipation. Pour se faire, une fois la dose normale de l’huile de ricin consommée, on assiste à une contraction des muscles intestinaux notamment les muscles lisses. De ce mécanisme, la contraction des muscles de la paroi utérine est par ricochet déclenchée ouvrant ainsi la voie au travail.

Quelle dose d’huile de ricin pour déclencher le Travail ?

Huile de ricin pure

Huile de ricin bio pure

L’effet de l’huile de ricin sur la grossesse peut varier d’une femme à l’autre. Néanmoins, l’on s’accorde sur un dosage minimum qui n’est pas en réalité une donnée standard. La femme enceinte peut ingérer 2 cuillères à soupe d’huile de ricin, soit 60ML. Cela dit, toutes les femmes ne présentent pas les mêmes réactions face à une même situation. Cet aspect de la chose est très important parce que l’huile met en moyenne 1h à 3h de temps pour déclencher la contraction chez les femmes. Par conséquent, elle peut être plus rapide chez certaines femmes que chez d’autres. Donc, il ne serait nul besoin de s’alarmer si cela advenait. Ainsi, il faut surveiller de près les susceptibles effets secondaires de l’huile de ricin.

Étant donné que le goût est assez effroyable, tout comme l’odeur, on peut toujours la mélanger avec du jus d’orange. L’huile de ricin prend effet aussitôt qu’elle atteint les intestins et crée des contractions au niveau des muscles entourant l’intestin et finit par atteindre l’utérus. Et le travail commence. En revanche, l’utilisation de l’huile pour déclencher la grossesse doit respecter un stade minimum requis de la grossesse. Généralement, ce stade est de stade 39 semaines, pas moins. Cette période semaines correspond à la fin de la gestation chez la femme.

Pourquoi utiliser l’huile de ricin pendant la grossesse ?

grossesse accouchement - stades du travail

grossesse accouchement – stades du travail

Les causes de l’utilisation de l’huile de ricin pendant la grossesse peuvent être diverses, mais le but recherché est le même : avoir un accouchement rapide et paisible. Pour certaines femmes les contractions tardent vraiment à venir même si la grossesse est à terme. Pour d’autres, le temps compris entre les contractions et l’accouchement est trop long et ceci peut être particulièrement très douloureux. Pour d’autres encore, elles préfèrent accélérer le processus compte tenu de certaines obligations professionnelles. C’est donc la crainte de ces douleurs vu que le travail tarde à être déclenché qui motive l’utilisation de l’huile de ricin pendant une grossesse.

Même si certaines sages-femmes incitent encore les femmes à l’utilisation de l’huile de ricin, il faut retenir que la médecine moderne est très réservée sur la question et qu’il n’existe quasiment pas de preuves scientifiques pour soutenir l’efficacité de cette huile aux mille vertus pendant une grossesse. La seule étude médicale réalisée à ce sujet par l’ANZJOG « Australian et New Zealand journal of Obstetrics and Gynaecology » n’est pas d’avis de l’impact de l’huile de ricin sur l’accouchement.

(Référence : http://onlinelibrary.wiley.com)

Les témoignages des femmes enceintes qui ont déjà expérimenté l’huile de ricin pendant leur grossesse apportent du réconfort et rassurent de l’efficacité de cette huile. Visiblement, les avis sont partagés. Mais, si l’huile de ricin provoque les contractions chez une femme enceinte, alors que de l’accouchement jusqu’à la naissance du bébé ; tout se repose sur des contractions, son utilisation ne peut pas être sans incident sur la grossesse.

Huile de ricin accouchement – Quelques conseils

Etant un produit assez agressif, l’huile de ricin peut porter atteinte à la santé de la mère et du bébé. En l’utilisant, la sage-femme se doit d’être très attentive aux effets secondaires tels que la diarrhée, les crampes abdominales et musculaires, les nausées mais aussi de la déshydratation. Dans ce cas, il faut faire boire beaucoup d’eau à la mère puisque c’est dangereux.

L’utilisation de l’huile de ricin est strictement interdite aux femmes enceintes de moins de 39 semaines, même à des fins cosmétiques.

L’huile de ricin est sans doute, l’un des produits à usages multiples que l’on connait. Ce n’est pas, pour autant, une raison pour exagérer l’utilisation. Le dosage est très important, surtout dans le cas d’un accouchement et d’une grossesse.

Huile de ricin accouchement et grossesse – Nos conseils précieux
4.2 (84.21%) 19 votes

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.